Le Nouveau Mazda MX-5 décroche encore neuf récompenses

Le mythique roadster de la marque poursuit sa moisson de prix en Europe, en Australie et en Amérique du Nord.Le MX-5 de quatrième génération salué pour sa qualité exceptionnelle et son agrément de conduite incomparable.

Leverkusen, 15 février 2016. Reprenant l’héritage de ses glorieux aînés, le tout nouveau Mazda MX-5 rafle neuf nouvelles distinctions en 2016, dont plusieurs en Europe. Lancé à l’été dernier, la nouvelle mouture de ce roadster de légende compte désormais plus de 15 prix à son palmarès – et d’autres sont à venir.

Le magazine What Car? a élu le MX-5 de quatrième génération meilleur cabriolet de tout le marché britannique – devant des prétendants aussi prestigieux que l’Audi A3 et la BMW Série 4 – ainsi que meilleur cabriolet de moins de 25 000 £. L’icône de la marque Mazda figure également dans le classement des « 100 meilleurs véhicules » du Sunday Times, arrivant en tête de la catégorie des roadsters biplaces face à des concurrents tels que Jaguar, Ferrari et Porsche.

Sur le continent, le tout nouveau MX-5 a remporté le « Best Cars 2016 », prix des lecteurs du magazine allemandAuto, Motor & Sport. Il a également été sacré « Meilleur cabriolet de l’année 2015 » par le magazine portugais Turbo,et « Meilleur modèle 2015 » dans le GEOM Index, qui a étudié près de 800 000 entrées provenant de sites web, blogs et autres forums espagnols spécialisés dans l’automobile. Parallèlement en Australie, le MX-5 a été élu « Voiture de l’année 2016 » par le magazine Wheels pour la troisième fois de son histoire parmi un panel de 25 véhicules, essentiellement haut de gamme (dont le Mazda CX-3). Il s’est également vu décerner le prix « Best Sports Car for the Money 2016 » (voiture de sport offrant le meilleur rapport prix/équipements) par le magazine US News & World Report et le titre de « Voiture de sport de l’année 2016 » par la chaîne de télévision TSN au Canada.20160215_mx5

Ces dernières distinctions interviennent après deux autres récompenses majeures obtenues par le MX-5 l’année dernière dans son pays d’origine – à savoir les titres de « Voiture japonaise de l’année 2015-2016 » et de « Voiture de l’année 2015-2016 » du Japan Automotive Hall of Fame. Il a également été couronné du prix « Best Drop Top » au concours de « Meilleure voiture écossaise de l’année 2015 » et est arrivé en tête de la catégorie des cabriolets dans le cadre des prix « Voiture de l’année » organisés par le magazine Drive en Australie.

« En terme de rapport prix/plaisir, ce petit roadster est sans égal sur le marché », a-t-on pu lire dans la revue What Car?. Et le magazine Auto, Motor & Sport de surenchérir : « Le MX-5 de quatrième génération marque un nouvel aboutissement dans les efforts de Mazda visant à produire une voiture de sport légère aux proportions idéales à même de procurer une expérience de conduite inégalée. » L’équipe éditoriale du supplément Driving (Automobile) du Sunday Times – qui a établi pour son journal le classement des 100 meilleurs véhicules et des meilleurs modèles de leur catégorie – s’est montrée tout aussi inspirée en déclarant : « Sur route, le MX-5 change de direction tel un boxeur poids plume, monte dans les tours avec une facilité déconcertante tout en vous permettant d’exploiter pleinement sa puissance sans compromettre sa motricité. »

Jusqu’à présent, les clients automobiles se sont montrés aussi enthousiastes que les jurys de ces différents prix. Les ventes du MX-5 ont presque quadruplé en Europe au quatrième trimestre 2015. Il s’est vendu à 1 million d’exemplaires au cours des 27 années qui ont suivi le lancement du modèle d’origine en 1989. Depuis lors, cette voiture de sport de légende a décroché plus de 240 distinctions dans le monde entier.

Le tout nouveau MX-5, qui a été commercialisé en Europe à l’automne dernier, affiche un design plus agressif que ses trois prédécesseurs. C’est le tout premier MX-5 à se doter des Technologies SKYACTIV, parmi lesquelles deux moteurs à essence à très haut rendement énergétique (de 131 ch et 160 ch), et le premier également à proposer toute une série de systèmes évolués de sécurité active et de connectivité. Parallèlement, le MX-5 a su conserver ses qualités emblématiques que sont la simplicité, la légèreté et le plaisir de conduite à l’état pur, accusant quelque 100 kg de moins sur la balance que le modèle de troisième génération.

Revenir en haut