Mazda : Hausse des ventes en Europe de 21 % en 2015, et de 41 % au 4ème trimestre

Mazda a été une nouvelle fois l’un des constructeurs automobiles qui a connu la plus forte croissance sur le marché européen en 2015, avec une hausse de ses ventes de 21 % en glissement annuel. La société y a vendu un peu moins de 211 000 véhicules au cours des 12 derniers mois, enregistrant ainsi pour la troisième année d’affilée une progression de ses ventes de l’ordre de 20 % : une performance nettement supérieure à la moyenne du marché qui augmente de 9,2 %, Mazda voyant ainsi sa part de marché grimper à 1,5 %1.

La marque a clôturé l’année sur une note des plus positives, avec un chiffre d’affaires en augmentation de 41 % sur les trois derniers mois de 2015 – soit son 13ème trimestre de hausse consécutif – et de 56 % en décembre. Les ventes de la Mazda2 ont grimpé en flèche, affichant une hausse de 45 % sur l’année avec plus de 36 000 unités vendues, et de 55 % au dernier trimestre 2015. En outre, les derniers nés de la gamme – plébiscités par la clientèle – ont nettement dopé les résultats de la société. La nouvelle génération du roadster Mazda MX-5 lancé à l’automne dernier a contribué à presque quadrupler les ventes de ce modèle au quatrième trimestre, tandis que le crossover urbain Mazda CX-3, s’est vendu à plus de 25 000 exemplaires depuis son arrivée sur le marché l’été dernier. Par ailleurs, la berline compacte Mazda3 a vu ses ventes progresser de 5 % en glissement annuel en 2015 bien qu’il s’agisse de sa deuxième année de présence complète sur le marché2.seats

Sur les marchés nationaux, les ventes ont grimpé de 54 % l’année dernière en Espagne, laquelle se classe en tête des cinq principaux marchés pour Mazda, suivie de la France (+39 %) et de l’Italie (+36 %). Ces trois marchés ont franchi la barre des 60 % de hausse au quatrième trimestre. Parallèlement, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont enregistré une croissance respective de 20 % et 11 % sur l’année 2015, contre 18 % et 32 % au quatrième trimestre. Quant aux autres pays, les plus fortes progressions ont été recensées aux Pays-Bas (+52 %), en Slovénie (+47%), en Turquie (+35%), au Portugal (+34%) en Suisse et en Belgique (+32% chacun). Ces six marchés et plusieurs autres ont également clôturé l’année 2015 sur une hausse avec Les Pays-Bas, la Suisse, l’Irlande et Chypre qui ont plus que doublé leur chiffre d’affaires au quatrième trimestre par rapport à la même période de 20143.

« Ces chiffres ne reflètent pas toute la réalité ni les difficultés auxquelles nous avons été confrontés en 2015 à titre individuel, mais c’est un résultat véritablement excellent, se réjouit Martijn ten Brink, Vice-Président des ventes de Mazda Motor Europe. Notamment le fait que nous ayons clôturé l’année sur une note aussi positive. Et 2016 s’annonce comme une nouvelle année faste. »
En novembre dernier, la société a produit son trois millionième véhicule issu de la nouvelle génération de modèles, soit précisément quatre ans après la sortie des chaînes d’Hiroshima du premier Mazda CX-5 en 2011. Les six modèles disponibles en Europe (dont la Mazda6, fleuron de la gamme) sont dotés des technologies SKYACTIV et arborent un design extérieur directement inspiré du style KODO – l’Âme du Mouvement. Cette formule magique, qui repose sur un agrément de conduite incomparable, a valu à Mazda de recevoir plus de 200 distinctions à l’échelle mondiale, dont trois des quatre derniers prix de Voiture de l’Année au Japon (pour le Mazda CX-5, la Mazda2 et le Mazda MX-5), ainsi que d’excellentes notes dans les études de J.D. Power sur la satisfaction des clients et la fiabilité des véhicules. Les véhicules de la marque sont produits et assemblés dans différentes usines situées au Japon et dans six autres pays.

Les performances de Mazda en France en 2015 :

Dans un marché français en augmentation de 6.8% par rapport à 2014, Mazda réalise, sur l’ensemble de l’année 2015, une progression de 38.9% avec 8 418 immatriculations.
Les ventes aux Sociétés ont représenté 28% de ce volume. Leur part sur les ventes totales est identique à celle réalisée en 2014 progressant donc de près de 40% sur la période 2015.
Les ventes Mazda ont été portées par les bonnes performances de l’ensemble des produits de la gamme et par l’excellent démarrage des derniers modèles lancés à savoir la nouvelle Mazda2, le Crossover Mazda CX-3 et le roadster Mazda MX-5.
Sur les douze mois 2015, le Mazda CX-5 a été le best-seller de la gamme avec 2 796 immatriculations mais en 2016 c’est le Mazda CX-3 qui devrait lui ravir cette première place compte-tenu du succès rencontré depuis son lancement et  grâce à une année complète de commercialisation.
Il convient également de souligner les très bonnes performances du Roadster Mazda MX-5 puisque ses ventes sont deux fois plus élevées que celles initialement prévues.
1) Source pour les chiffres européens : www.acea.be (association des constructeurs européens d’automobiles), Immatriculations des véhicules de tourisme neufs, UE + AELE
2) Source pour les données sur les modèles : Chiffres internes Mazda
3) Sources des chiffres nationaux : www.ccfa.fr (comité des constructeurs français d’automobiles) ; www.kba.de(office fédéral allemand de l’automobile) ; www.beepbeep.ie (Society of the Irish Motor Industry) ; www.en.anfia.it(association italienne de l’industrie automobile) ; www.raivereniging.nl (RAI, association néerlandaise des fabricants de bicyclettes et d’automobiles) ; www.autoinforma.pt (association automobile du Portugal, centre de données) ;www.anfac.com (association espagnole des constructeurs de voitures et de camions) ; bilsweden.se (association suédoise des constructeurs et importateurs automobiles) ; www.auto-schweiz.ch (Auto Schweiz / association des importateurs suisses d’automobiles) ; smmt.co.uk (société britannique des constructeurs et distributeurs d’automobiles), complétées par les chiffres internes de Mazda.

Revenir en haut